Petits exercices spirituels

53 3Je vous propose 12 petits exercices, très simples à pratiquer, qui peuvent vous aider à tous moments et n'importe où.......

N°1 - Exercice sur les croyances

53 3Lisez les questions suivantes une à une. Prenez une feuille de papier et :

1. Inscrivez toutes les valeurs, tous les éléments qui étaient importants pour votre mère, ce qui guidait sa vie et ses décisions. Par exemple : l’argent, le don de soi, l’attention aux autres, le pouvoir, etc.

2. Une fois cela réalisé, faites de même pour votre père.

3. Pour terminer, faites la même chose avec vous-même.

Vous constaterez que de nombreuses valeurs sont communes entre vous et chacun de vos parents. Vous avez, ainsi, pris à votre propre compte des valeurs appartenant à vos parents. Ces valeurs, ces croyances, ces peurs ne sont pas les vôtres. Alors est-ce vraiment sur ces valeurs que vous voulez construire votre vie ? A vous d’y réfléchir et à vous de choisir. Mais maintenant, la décision que vous prendrez sera effectuée en toute connaissance de cause, ce qui n’était pas le cas auparavant.

 

N°2 - Exercice de visualisation

53 3Exercice destiné à développer un esprit positif et confiant.

Installez-vous confortablement dans un fauteuil et imaginez-vous, par exemple, comme une personne dynamique, en pleine forme, active à qui tout sourit, qui a la chance et le succès. Vous pouvez vous voir également bien habillé(e), beau/belle, magnifique et sûr(e) de vous, en train d’aller et venir dans vos différentes activités sous les yeux admiratifs de votre entourage.

Imprimez ensuite cette image dans votre tête et répétez-là plusieurs fois par jour. Cette image deviendra alors peu à peu votre réalité.

 

N°3 - Exercice de symbolisme

53 3Vous avez eu, autrefois, un conflit avec une personne qui  aujourd’hui a disparu de votre vie (décès, déménagement, changement d’emploi). Il ne vous est plus possible d’aller la voir pour régler ce différend. De plus, de nombreuses années ont pu s’écouler et la personne a certainement oublié le problème, mais pas vous.

Une solution consiste à lui écrire une lettre en vidant votre sac, en indiquant les motifs de vos griefs et de vos rancunes, en lui expliquant tout ce qui, chez elle, a pu vous faire souffrir à travers son attitude, ses réflexions, ses moqueries. Une fois que vous êtes sûr d’avoir tout expliqué et tout dit de votre rancoeur, vous signez la lettre et vous la cachetez comme si vous alliez la mettre à la poste. Ensuite, vous irez la brûler symboliquement dans votre cheminée, dans la nature ou tout simplement la déposer dans une poubelle.

Le cerveau ne fera pas la différence entre cet écrit et une lettre réellement adressée à l’intéressé. Ce simple geste peut suffire à vous soulager des outrages passés.

 

N°4 - Exercice des « Petits Ballons »

53 3Cet exercice est destiné à solutionner des conflits ou à éliminer de vieux souvenirs pénibles.

Installez-vous confortablement dans un endroit où vous êtes sûr de ne pas être dérangé et vous fermez les yeux. Vous imaginez alors, derrière vos paupières fermées, un magnifique paysage, celui que vous voulez. Il peut être réel ou imaginaire. Il peut s’agir d’un paysage de campagne, de montagne ou de bord de mer, peu importe.

Dans cet endroit magnifique, vous posez sur le sol une belle nappe blanche.

Ensuite, symboliquement, vous allez déposer dessus tous vos problèmes présents ou passés, toutes vos peines, toutes vos douleurs, toutes vos rancoeurs et vos rancunes, toutes vos indignations, toutes vos frustrations, toutes vos hontes, toutes vos salissures, toutes vos meurtrissures. Vous mettez tout sur cette nappe blanche.

Ensuite vous vous imaginez en train de fermer cette nappe à la manière d’un balluchon, en faisant un gros noeud avec les quatre coins auquel vous attachez plein de ballons de toutes les couleurs. Le balluchon s’élève alors, emporté par les ballons, et monte de plus en plus haut dans le ciel. Vous le regardez diminuer de taille pour ne devenir qu’un simple petit point dans le ciel. Alors, vous imaginez qu'il va se consumer dans les rayons brûlants du soleil.

À ce moment-là, vous appelez, selon vos croyances : le Bon Dieu, un Saint, un Guide, un Ange gardien, votre Etre Supérieur, ou si vous ne croyez en rien de tout cela, vous faites appel à votre subconscient ou inconscient et vous lui demandez de prendre et de garder tout ce qui vous fait souffrir. En retour, vous lui demandez de vous envoyer le pardon, l’amour, la compassion et la paix. Vous laissez ensuite cette alchimie se réaliser dans le calme et la paix.

Vous pouvez renouveler cet exercice autant de fois que vous le désirez.

 

N°5- Exercice d’optimisme

53 3Exercez-vous, dans toutes les situations, même celles qui vous semblent les plus pénibles de votre vie, à ressortir les points positifs et profitables pour vous, pour votre position ou pour votre évolution.

Vous verrez qu’en tout événement, il y a toujours quelque chose de bon. Ainsi, progressivement, vous vous habituerez à regarder le côté positif des choses plutôt que le revers de la médaille

 

N°6- Exercice de l’arbre

53 3En vous promenant dans une forêt, choisissez un bel arbre fort et vigoureux.

Approchez-vous de lui et placez-vous le dos contre son tronc. Vous êtes ainsi dans son aura. Posez vos mains derrière vous, sur son écorce. Restez un instant dans cette position et ressentez ce qui se passe.

Si vous ne sentez rien de particulier, vous pouvez demander, dans un premier temps, à ce qu’il évacue vos énergies usagées ou viciées, puis à ce qu’il vous recharge en énergie. C’est très efficace.

 

N°7- Exercice de respiration

53 3Voici un exercice intéressant à réaliser pour remonter ses énergies et pour évacuer les énergies viciées de l’organisme.

Installez-vous confortablement sur un siège ou dans un fauteuil, et inspirez profondément par le nez en gonflant le ventre. Une fois l’inspiration terminée, bloquez la respiration pendant quelques secondes. Pendant ce temps, visualisez que l’énergie présente dans l’air inspiré, se diffuse dans l’ensemble du corps.

Ensuite, après 3 ou 4 secondes de blocage expirez l’air par la bouche en visualisant l’évacuation des énergies viciées du corps avec l’air expiré.

Réalisez trois ou quatre respirations de suite, mais pas davantage, pour éviter les hyperventilations pouvant être néfastes à l’équilibre du corps.

 

N°8- Exercice de méditation

53 3Cet exercice de méditation vous montrera qu’il est simple de méditer et d’obtenir des résultats immédiats.

Choisissez un endroit calme et tranquille où vous vous installez confortablement sur un lit ou dans un fauteuil. Arrangez-vous pour être sûr de ne pas être dérangé, arrêtez le téléphone, les sonnettes et tous les appareils pouvant interrompre votre méditation. Puis, vous fermez les yeux.

Essayez de ne penser à rien pendant une minute, de vous détendre et de faire taire ce mental qui blablate sans cesse dans votre tête. Vous constaterez vite qu’il est difficile de l’arrêter et encore plus de ne penser à rien, du moins au début.

Alors, commencez par vous concentrer sur votre respiration (inspiration, expiration), ou sur un point imaginaire situé au milieu de votre cerveau ou bien un point situé à quelques centimètres devant vos yeux fermés, puis laissez le calme vous envahir et le silence se faire dans votre tête.

Si des pensées vous viennent, ou un bruit survient, n’essayez pas de le chasser, vous n’y arriverez pas. Non, laissez-le entrer et dites-lui de ne pas s’arrêter et de ressortir comme il est venu.

Ce petit exercice ne vous prendra qu’une minute ou deux et vous permettra, à chaque fois, de retrouver votre calme et la juste vision des choses et des événements.

Vous pourrez renouveler cet exercice aussi souvent que vous le voudrez, en tous lieux et en toutes circonstances. Avec la pratique, vous pourrez ensuite prolonger la durée des séances.

 

N°9- Exercice du sommeil

53 3Chaque soir, avant de vous endormir, présentez à votre esprit le problème ou l’affaire qui vous préoccupe, et considérez-le un instant sans vous étendre dessus ou permettre à votre esprit de le discuter.

Affirmez ensuite ce que vous désirez. Puis laissez-vous aller au sommeil, de manière à « ouvrir le champ de votre superconscience ».

La solution vous apparaîtra à l’improviste, soit au réveil, soit au cours de vos occupations des jours suivants.

 

N°10- Exercice de captation de l’énergie

53 3Asseyez-vous confortablement sur un siège ou dans un fauteuil, mettez votre tête droite, bien dirigée vers le ciel, et placez vos deux mains sur vos genoux, les paumes tournées vers le haut. Ensuite, faites le silence et le vide dans votre tête et demandez (appelez) à cette énergie de venir en vous. Pendant ce temps, il est possible de diffuser une musique calme, une musique de détente ou une musique religieuse, selon ses goûts.

L’énergie arrivera par le sommet du crâne et/ou des paumes des mains. Cela peut donner l’impression d’une petite pression, d’une chaleur, d’un picotement à ces niveaux. Laissez entrer calmement cette sensation, cela peut durer plusieurs minutes.

Parallèlement à cela, l’énergie se diffuse dans le corps qui  va  peu à peu retrouver sa vigueur.

 

N°11- Exercice d’intuition

53 3Lorsque vous avez un problème ou une question que vous n’arrivez pas à résoudre, il peut être intéressant d’interroger votre intuition. Comment faire ? C’est très simple.

Commencez par poser une question relative à votre problème, de telle manière que la réponse soit oui ou non. Puis écoutez la toute première réponse qui arrive dans votre esprit.

C’est la première impression qui est la bonne. Ensuite, le mental prend le relais en parasitant et en amenant le doute.

Il est important d’apporter un soin particulier à la manière dont sera posée la question. Ce n’est pas : « On m’a demandé tel travail, qu’est-ce que je dois faire ? », la réponse ne sera pas forcément très claire dans ce cas. Il faut plutôt demander : « Est-ce qu’il est bon pour moi que je réalise tel travail qu’on m’a demandé ? » La réponse sera oui ou non. Quelquefois ce sera un blanc, ce qui signifie que, soit la question est mal posée, soit que la réponse est ni oui, ni non.

Avec le temps, les réponses deviendront plus nettes et plus complètes, mais toujours très courtes, deux ou trois mots tout au plus. Au delà de ces quelques mots, cela veut dire que c’est le mental qui parle.

 

N°12- Exercice du Ressenti

53 3Si vous hésitez entre deux emplois, entre deux logements, entre deux plats, etc…, alors mettez-vous mentalement en situation.

Imaginez dans votre esprit que vous avez accepté le premier emploi, que vous y êtes, que vous travaillez. Observez alors comment vous vous sentez. Prenez une petite minute pour ressentir les réactions de votre corps : êtes-vous bien, calme, heureux(se), détendu(e), joyeux(se), ou au contraire, anxieux(se), triste, mal dans votre peau.

Ensuite, faites la même chose avec l’autre emploi. Vous pouvez ressentir une fatigue, des maux de tête, des nausées, ce qui indiquera que cet emploi est mauvais pour vous. Vous pouvez au contraire vous sentir léger(e) et heureux(se) dans l’autre situation, indiquant que cet emploi-là vous est plus adapté.

Ce n’est là qu’une information, une information intéressante, soit, mais c’est toujours à chacun de décoder s’il convient de la prendre en considération ou non.

53 3

Bonne journée

__________________________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________________________________________________________________